le-gourbi.jpgLE FACTEUR THÉÂTRE est créé en décembre 1992 par Didier Lelong.

En janvier 1994, la compagnie loue un garage à vélos à l'OPAC DE REIMS et le transforme en petit théâtre : Le GOURBI. Surnommé le plus petit théâtre de France, il n'y a que 16 places autorisées. Mais sa création véritable est liée à celle de la pièce "Les entretiens du 42, rue Raymond Poincaré" de Didier Lelong, en novembre 1995. L'ambition d'alors est de proximiser la représentation. De montrer le théâtre contemporain vivant au plus grand nombre. De démontrer que cela est possible au-delà des polémiques sur 'théâtre populaire ou populiste?'. En 2002, dans une ancienne agence d'OPHLM, Le facteur théâtre ouvre le GOURBI II au 38 de la même rue. Ces deux théâtruscules, dans un quartier dit "sensible", ont déjà accueilli plus de 10000 spectateurs. Parmi eux Serge Valetti, Jean-Paul Alègre, Jean-Daniel Magnin, Susanna Laestreto, ....

Les spectacles qui y sont créés sont joués, dans l'élan, sur le grand plateau de La Comédie de Reims ou au Théâtre du Rond Point et dans de nombreux théâtres plus conventionnels.

Ce travail obtient en 2003 le TROPHÉE DE L'INITIATIVE EN MATIÈRE D'ÉCONOMIE SOCIAL ET CULTURELLE de la BFCC/Crédit Coopératif.

LE GOURBI en chiffres :

- 15 spectacles répétés
- 12 spectacles joués?
- 190 représentations
- 3325 spectateurs (soit 17 spectateurs par représentation pour 19 places maximum)